Erection

Impuissance et plaisir sexuel : comment maintenir une vie sexuelle épanouissante ?

L’impuissance est un problème sexuel qui peut handicaper de nombreux hommes. Ce problème d’érection va se traduire par une incapacité à pénétrer sa partenaire, et donc à obtenir ou à garder une érection suffisamment longtemps pour maintenir une vie sexuelle “épanouissante”. Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous proposons de comprendre les causes de l’impuissance. Nous répondrons aussi à la fameuse question : un homme impuissant peut-il avoir du plaisir ?

Qu’est-ce-que l’impuissance ?

L’impuissance masculine est une condition physique se traduisant par des difficultés, voir une incapacité à obtenir et à maintenir une érection suffisamment rigide et longue pour pouvoir pénétrer et satisfaire sa partenaire. Non seulement l’homme aura des difficultés à faire en sorte que son sexe soit rigide, mais tout changement de position au cours de ses rapports peut lui faire perdre son érection.

Une étude de 2007 publiée dans l’American Journal of Medicine a noté que le risque d’impuissance augmente avec l’âge. Il est encore plus élevé chez les hommes chez qui on a également diagnostiqué un ou plusieurs facteurs de risque cardiovasculaire (source).

Il existe différentes formes d’impuissance, en fonction de sa gravité. L’impuissance peut se traduire par une absence totale d’érection, ou par des érections capricieuses, voire instables.

Quelles sont les principales causes de l’impuissance masculine ?

L’impuissance masculine (que l’on peut également appeler trouble de l’érection ou dysfonctionnement érectile) peut avoir plusieurs causes.

Elle peut être d’origine organique (ou physique). Dans ce cas, il faudra par exemple chercher du côté d’une maladie sous-jacente. Des conditions comme le diabète, un fort taux de cholestérol ou une hypertension artérielle peuvent être la cause de vos problèmes d’érection. Une étude de 2018 a examiné l’effet de l’exercice sur les difficultés érectiles causées par l’inactivité, l’obésité, l’hypertension, le syndrome métabolique et les maladies cardiovasculaires. Les chercheurs ont découvert que 160 minutes d’activité aérobique hebdomadaire pendant 6 mois peuvent aider à réduire les symptômes des difficultés érectiles (source).

Ces troubles peuvent aussi apparaître si vous avez une hygiène de vie peu saine (consommation d’alcool, de tabac, de drogues douces ou dures, un régime alimentaire déséquilibré ou l’absence de sport).

Selon ce diagnostic, les changements de mode de vie et de comportement pouvant diminuer les problèmes érectiles comprennent :

  • Fumer et boire moins. Si vous êtes un gros fumeur, les recherches suggèrent que les chances de développer des difficultés érectiles sont plus élevées. Cependant, arrêter de fumer peut améliorer les symptômes de la dysfonction érectile. Votre âge, la gravité de vos difficultés érectiles avant d’arrêter de fumer et d’autres problèmes de santé majeurs peuvent réduire le degré de rétablissement d’une fonction érectile saine (source).
  • Renforcer la communication dans une relation amoureuse
  • Faire plus d’exercice et suivre une alimentation saine. Selon des études menées en 2016, la principale cause de dysfonction érectile est une mauvaise fonction vasculaire. Par conséquent, les facteurs de risque de troubles érectiles sont les mêmes que ceux des maladies cardiovasculaires. Certaines sources indiquent que la dysfonction érectile pourrait être un indicateur précoce de maladie cardiovasculaire (source). Une alimentation saine comprenant certains aliments peut améliorer la dysfonction érectile.
  • Réduire l’anxiété. Une étude sur les vétérans souffrant de stress post-traumatique (PTSD) a révélé que le PTSD augmentait de plus de trois fois le risque de dysfonctionnement sexuel. Le stress et l’anxiété à long terme peuvent augmenter certains niveaux d’hormones dans votre corps et interférer avec les processus de votre corps. Cela peut également entraîner d’autres problèmes de santé susceptibles de provoquer des difficultés érectiles (source).

Des recherches publiées dans le Journal of the American Medical Association suggèrent que l’exercice régulier et un régime alimentaire pauvre en calories peuvent aider à traiter la dysfonction érectile chez les hommes obèses. L’exercice régulier peut également améliorer la santé cardiovasculaire, la force musculaire et le bien-être général. Cela peut contribuer à favoriser une vie sexuelle saine (source).

Attention aussi à certains médicaments qui peuvent entrainer des effets secondaires sexuels. La vieillesse va aussi augmenter les risques d’impuissance, à cause d’une baisse de la production de testostérone.

Comment combattre l'impuissance ?

L’impuissance peut également avoir des causes psychologiques. La dépression est l’un des facteurs prégnants des troubles de l’érection. Le stress, l’anxiété, le manque de confiance en soi (on parle aussi de complexe du vestiaire) ou un conflit avec sa ou son partenaire peuvent aussi être la source de problèmes érectiles.

Lorsque vous êtes stressé, votre corps augmente la production de l’hormone Epinéphrine. Un taux élevé d’épinéphrine rend difficile la relaxation des muscles et des vaisseaux sanguins du pénis. Les troubles de l’érection se résorbent souvent lorsque la cause du stress ou de l’anxiété est traitée (source).

Pour différencier les causes psychologiques et physiques, il est intéressant d’observer si vous avez des érections nocturnes. Cela montrera que votre corps fonctionne normalement, mais que la présence de votre partenaire ou la pression du rapport vous bloquent.

D’après le centre médical de l’université de Californie à San Francisco, un homme pubère et en bonne santé aura entre trois et cinq érections spontanées par nuit, d’une durée de 30 à 60 minutes chacune (source).

De manière générale, l’impuissance découle d’une peur de ne pas être à la hauteur, d’une difficulté à contrôler son désir, d’une absence de désir pour sa partenaire ou d’une peur de l’échec suite à un problème d’érection momentané. Selon une étude de 2005, l’anxiété de performance peut causer et maintenir un dysfonctionnement sexuel chez les hommes et les femmes.

Quoi qu’il en soit, pour connaitre la raison précise de votre impuissance, la meilleure chose à faire est de vous tourner vers un professionnel de la santé qui pourra vous offrir un diagnostic complet.

Comment soigner l’impuissance ?

Avant de répondre à la question « un homme impuissant peut-il avoir du plaisir »1ç, il est important de comprendre que les troubles de l’érection ne sont en aucun cas irréversibles. Quelle que soit la cause de votre impuissance, il existe des solutions pouvant la traiter et se révélant intéressantes pour retrouver une sexualité “normale”.

Si l’impuissance a une origine organique, il est possible de prendre des stimulants sexuels comme le Viagra. Ces derniers joueraient sur la sécrétion d’une enzyme qui provoque la perte de l’érection et se fixeraient à ses capteurs pour empêcher qu’elle ne se diffuse trop vite dans l’organisme. Des pompes à pénis permettraient également d’avoir de bons résultats. Certains hommes se font de plus poser des prothèses rigides, mais il s’agit de cas extrêmes (en cas de contre-indications pour les stimulants ou si les autres solutions ne fonctionnent pas).

Si la cause est d’ordre psychologique, une thérapie peut être conseillé (avec ou sans sa ou son partenaire). Un sexologue peut vous aider à retrouver confiance en vous, à gérer votre stress ou votre désir afin que vous puissiez vous épanouir pleinement.

Un homme impuissant peut-il avoir du plaisir et atteindre l’orgasme ?

L’impuissance n’est donc pas une situation définitive. De plus, un homme impuissant peut parfaitement ressentir du plaisir, et même atteindre l’orgasme. En effet, le plaisir sexuel ne découle pas nécessairement d’un sexe rigide, ni d’une éjaculation.

Idem pour votre partenaire qui n’a pas nécessairement besoin d’être pénétrée pour ressentir du plaisir et pour jouir. En effet, certaines femmes sont plutôt clitoridiennes que vaginales, et beaucoup d’entre elles atteignent l’orgasme suite à une stimulation du clitoris, et à une pénétration vaginale.

L’impuissance n’est donc pas une raison pour arrêter d’être intime avec sa ou son partenaire. Elle ne doit pas non plus entraver votre vie amoureuse. La communication et une thérapie ciblée peuvent vous permettre de la surmonter, ou de continuer à vous épanouir sexuellement malgré vos troubles de l’érection.

L’importance de la communication quand on souffre d’impuissance

L’impuissance masculine est une source d’inquiétude pour les hommes qui en souffrent. Ces derniers peuvent perdre confiance en eux, ce qui risque d’aggraver encore plus leur problème. Mais il faut aussi comprendre que la dysfonction érectile peut être dur à supporter pour la ou le partenaire, qui peut se sentir moins désirable ou attrayante.

Un homme impuissant peut-il avoir du plaisir : toutes nos explications.

C’est pour cette raison que la première chose à faire est de communiquer ouvertement pour conserver une vie intime et des rapports sexuels (même s’ils ne passent pas par la pénétration).

Les deux partenaires pourront ainsi échanger sur leurs frustrations et sur les solutions qu’ils peuvent mettre en place pour conserver leur intimité et continuer pour se donner du plaisir. Le plus important est de rester ouvert d’esprit, de comprendre les attentes et les besoins de son ou de sa partenaire et de ne pas dramatiser la situation.

Comment maintenir la connexion sexuelle avec sa partenaire ?

L’impuissance masculine ou asthénie sexuelle va certainement vous inciter à vous montrer plus créatif. Passer plus de temps sur les préliminaires vous permettra peut-être de contrôler votre désir, ou de le faire monter progressivement pour faciliter l’érection.

La thérapie (avec un sexologue) peut également vous aider. Elle vous permettra de comprendre et de remédier à la réelle cause de votre impuissance (qui est le plus souvent psychologique). Un thérapeute pourra ainsi vous aider à reprendre confiance en vous et à vaincre l’anxiété de la performance, pouvant être la cause de votre trouble de l’érection. Si vous vous sentez suffisamment proche de votre partenaire, vous pouvez également lui proposer de vous accompagner. Cela peut lui permettre d’extérioriser les frustrations qu’elle peut ressentir.

Outre l’impuissance, d’autres troubles sexuels peuvent apparaître chez les hommes : l’érection involontaire et l’érection molle.

Pour poursuivre votre lecture, nous vous proposons également : la sexualité chez les séniors.

Bouton retour en haut de la page
Fermer