Erection

Problème d’érection chez l’homme : quelles sont les causes et conséquences ?

Un problème d’érection chez l’homme correspond à une baisse durable de la qualité des érections. En général, ce trouble apparaît dès 50 ans et est lié à l’état de santé psychologique ou physique de la personne concernée. Sachez toutefois, que certains facteurs comme le tabac et l’alcool peuvent aggraver ce problème. Et sur la vie de couple, un tel trouble n’est souvent pas sans conséquence… Dans cet article, on fait un point sur les causes et conséquences d’un problème d’érection chez l’homme.

Qu’est-ce qu’un problème d’érection ?

Un problème d’érection ou dysfonction érectile est défini comme l’incapacité à maintenir ou à obtenir une érection de bonne qualité pour avoir un rapport sexuel satisfaisant. Néanmoins, même si vous souffrez de troubles érectiles, il est tout à fait possible de ressentir du désir, d’avoir un orgasme et d’éjaculer.

Un dysfonctionnement érectile peut subvenir à tout âge, mais en général, il est beaucoup plus fréquent à partir de 50 ans.

Bon à savoir : on parle de problèmes d’érection lorsque ces troubles durent plus de trois mois et dès lors qu’ils se répètent à chaque relation sexuelle. Pour la plupart des hommes, ces problèmes surviennent occasionnellement et ne sont pas graves. Selon la Cleveland Clinic, il n’y a pas lieu de s’inquiéter si les problèmes d’érection se produisent jusqu’à 20 % du temps (source).

Quelques mots sur le mécanisme de l'érection

Le pénis se compose de deux corps caverneux et d’un corps spongieux entourant l’urètre. Il se termine par le gland qui comporte l’orifice de l’urètre. Le sexe masculin est recouvert d’une peau (= fourreau) terminant par le prépuce qui recouvre le gland.

Une érection se déroule en plusieurs étapes :

  • Le désir sexuel : ce dernier est lié aux mécanismes hormonaux et à l’état psychologique. Ceci influence la libido.
  • L’excitation sexuelle : une stimulation est transmise du cerveau au pénis via le système nerveux
  • L’afflux de sang vers les corps caverneux du sexe masculin. Ceci permet au pénis de gonfler et de durcir.

Zoom sur l’érection molle…

Une érection molle subvient lorsque vous êtes incapable d’obtenir ou de maintenir une érection suffisante pour pénétrer votre partenaire. Un tel dysfonctionnement érectile peut avoir plusieurs causes : troubles hormonaux, problèmes musculaires ou nerveux, consommation d’alcool, tabac, prise de poids, hypertension, prise de médicaments… Pour prévenir ce problème érectile, certaines habitudes peuvent être mises en place comme expliqué dans notre article dédié à ce sujet.

Sur l’érection involontaire…

Comme son nom l’indique, une érection involontaire se produit de manière inattendue et parfois, elle peut être gênante. Apprendre à la gérer en toute discrétion est donc important. Toutes nos techniques pour maîtriser des érections involontaires sont détaillées dans notre article dédié à l’érection involontaire.

Et l’asthénie sexuelle

L’asthénie sexuelle ou impuissance se caractérise par une baisse du désir sexuel et par l’incapacité à obtenir ou à maintenir une érection ferme pour avoir des relations sexuelles. Un tel problème érectile peut avoir plusieurs causes : taux de diabète ou de cholestérol élevé, obésité, sclérose en plaques, mauvaise hygiène de vie, stress, dépression… Pour remédier à l’impuissance, un changement de votre mode de vie ou la prise d’un traitement peut vous aider.

problème d'érection chez l'homme

Problème d’érection chez l’homme : les causes en détail

Pour qu’une érection ait lieu, le pénis a besoin de plusieurs éléments :

  • Un afflux de sang suffisant
  • De bonnes quantités d’hormones sexuelles masculines
  • Un désir sexuel de haut niveau
  • Un fonctionnement optimal des nerfs allant vers le pénis et partant du sexe masculin
  • Une évacuation sanguine ralentie

Si l’un de ces éléments est troublé, l’homme peut alors être touché par un problème érectile.

Très souvent, il est difficile de déterminer une cause unique d’un problème d’érection chez l’homme, car en général, on distingue trois causes principales :

  • Des troubles d’ordre psychologique
  • Un problème physique
  • La prise de certains médicaments

Les causes physiques représentent 90% des cas de dysfonctions érectiles, les causes psychologiques étant beaucoup moins fréquentes (source).

Les causes psychologiques

La plupart du temps, ces causes touchent les hommes de moins de 40 ans. Ces causes peuvent être dues à :

  • Un stress : cet état toucherait les stimuli érotiques et donc l’érection. En cas de stress, de la noradrénaline serait également produite en plus grande quantité, ce qui diminuerait les taux d’oxyde nitrique. Problème : tous ces facteurs seraient décisifs dans l’absence d’érections.
  • Une anxiété : ce sentiment affecterait également la réception des stimuli érotiques, et donc les érections.
  • La dépression

les causes des troubles érectiles

L’anxiété, la faible estime de soi et la culpabilité sont des causes courantes de dysfonctionnements érectiles. Ce sont tous des symptômes de la dépression, mais ces problèmes peuvent également subvenir naturellement avec le stress et l’âge. Le NIMH explique que les hommes sont plus susceptibles de se désintéresser des activités pendant la dépression. Cela pourrait également signifier que les hommes ne trouvent pas le sexe aussi attrayant (source).

De plus, la dépression, le stress, la fatigue et les troubles du sommeil peuvent contribuer aux difficultés érectiles en perturbant les sensations d’excitation sexuelle dans le cerveau, selon la clinique Mayo. Si le sexe peut soulager le stress, les difficultés érectiles peuvent faire du sexe une corvée stressante (source).

  • Une peur et une phobie
  • Des difficultés rencontrées lors de ses précédentes relations
  • L’angoisse de la performance

Certaines recherches ont démontré un lien entre l’anxiété de la performance et le dysfonctionnement érectile. Une étude de 2005 a montré que l’anxiété de la performance peut causer et maintenir un problème sexuel chez les hommes et les femmes. Une étude plus récente a également établi un lien entre la dépression et l’anxiété de la performance et a noté qu’il pourrait y avoir un lien entre l’anxiété de la performance et un trouble de l’érection. Toutefois, l’étude a recommandé de poursuivre les recherches.

  • Des répercussions psychologiques causées par des conflits au sein du couple : si vous ne parvenez pas à communiquer avec votre partenaire ou que les conflits sont importants, ceci peut provoquer des problèmes érectiles. Une attitude négative de votre conjointe peut également aggraver la situation et expliquer pourquoi vous ne parvenez pas à avoir des érections.

Très souvent, les causes psychologiques peuvent facilement être identifiées.

Les causes psychologiques, comme les facteurs émotionnels et environnementaux, sont généralement guérissables. Il s’agit notamment du stress et de l’anxiété (source). 

Les causes physiques

Ces causes touchent principalement les hommes de plus de 50 ans. Ces troubles apparaissent progressivement. Parmi les principales causes physiques d’un problème d’érection chez l’homme, nous pouvons citer :

  • Le surpoids et l’obésité : une alimentation riche en graisses et en sucres est mauvaise pour la santé, mais également pour la circulation du sang et par conséquent, pour les érections. En changeant votre alimentation et en parvenant à perdre du poids, vos problèmes érectiles pourraient alors être résolus (source).
  • Des anomalies au niveau des vaisseaux sanguins causées par le diabète, un taux de cholestérol trop important, une hypertension artérielle, le tabac, l’alcool…

Le diabète peut endommager les nerfs qui signalent une augmentation du flux sanguin vers la zone génitale. Selon l’Association américaine du diabète, un homme atteint de diabète de type 2 a deux fois plus de chances d’avoir un faible taux de testostérone qu’un homme qui n’est pas diabétique (source).

  • Des problèmes hormonaux : hyperthyroïdie, taux d’hormones masculines trop faible…
  • La prise de drogues

Explications :

Quelques fois, le tabac peut provoquer une mauvaise circulation sanguine ainsi qu’un rétrécissement des artères. Ceci rendrait plus compliqué l’arrivée du flux de sang vers le pénis.

les conséquences des problèmes d'érection

=> Une étude publiée en 2005 dans l’American Journal of Epidemiology suggère que la dysfonction érectile est plus fréquente chez les hommes qui fument que chez ceux n’ayant jamais fumé. De plus, chez les jeunes hommes atteints de dysfonctions érectiles, la cigarette en est très probablement la cause.

Si vous êtes un gros fumeur, les recherches suggèrent que les risques de développer un trouble de l’érection sont plus élevés. Arrêter de fumer peut cependant améliorer les symptômes des difficultés érectiles (source).

Pour ce qui est de l’alcool, celui-ci perturbe l’activité du système nerveux. De ce fait, les signes d’excitation ne parviennent pas correctement jusqu’au cerveau qui ne les transmet pas de manière optimale.

=> Une étude a été menée sur 100 hommes dépendants à l’alcool. Cette étude a démontré que 72% d’entre eux présentaient un ou plusieurs dysfonctionnements sexuels, les plus courants étant l’éjaculation précoce, la baisse du désir sexuel et le dysfonctionnement érectile. La quantité d’alcool consommée semblait être le principal prédicteur de l’apparition d’un trouble sexuel (source).

=> Selon cette étude, un homme sur quatre cherchant à suivre son premier traitement contre les difficultés érectiles avait moins de 40 ans. Une corrélation plus forte entre le tabagisme, la consommation de drogues et les difficultés érectiles a été observée chez ces hommes par rapport aux hommes plus âgés. Cela suggère que les choix de mode de vie sont un facteur important pour la DE chez les hommes plus jeunes.

  • Une maladie chronique comme une maladie rénale, une insuffisance cardiaque…
  • Une lésion des nerfs liées à des maladies comme la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, l’alcoolisme…
  • Un problème de prostate : beaucoup d’hommes atteints d’une hyperplasie de la prostate sont concernés par un problème érectile à cause d’un manque d’irrigation sanguine vers le pénis. Lorsqu’un cancer de la prostate est détecté, l’opération qui consiste à retirer la prostate entraîne l’extraction des nerfs de l’érection.

La prise de certains médicaments

Prendre quelques traitements peut également engendrer des troubles de la libido et de l’érection. Ces médicaments peuvent être ceux permettant de traiter :

  • L’hypertension artérielle
  • La dépression
  • L’anxiété
  • Un taux de cholestérol élevé
  • Des problèmes hormonaux
  • Des troubles psychotiques

Attention : n’arrêtez jamais de vous-même votre traitement ! Il est essentiel d’en parler à votre médecin !

Bon à savoir

Si vous ne parvenez pas à obtenir une érection, le problème est sûrement dû à un trouble physique. En revanche, si vous avez des érections la nuit, le matin ou lorsque vous vous masturbez, le problème est probablement d’ordre psychologique.

Problèmes érectiles : quelles sont les conséquences ?

Un problème d’érection chez l’homme n’est pas sans conséquence sur sa vie de couple : ce trouble peut enrayer sa vie sexuelle. En effet, très souvent à cause d’un manque de dialogue, l’homme comme la femme peuvent développer des angoisses et parfois un repli sur soi par peur de décevoir l’autre. Si cet état peut être résolu en faisant appel à un spécialiste comme un sexologue, quelques fois il peut mener à la séparation. Pour mettre fin à ce problème, il est donc essentiel d’en discuter avec votre partenaire afin de trouver une solution. Et n’oubliez pas : se tourner vers un médecin peut également vous être bénéfique.

causes et conséquences des troubles de l'érection

Autre conséquence d’un problème de l’érection chez l’homme : fuir les rapports sexuels. Les troubles érectiles sont tabous pour beaucoup d’hommes qui en souffrent. Face à ce dysfonctionnement, la plupart des hommes ont tendance à ne plus avoir de relations sexuelles plutôt que d’expliquer leur problème pour maintenir ou obtenir une érection. Cette baisse des rapports sexuels peut être perçue comme un manque d’envie, de désir et provoquer de réels problèmes relationnels au sein du couple.

Un homme impuissant peut-il ressentir du plaisir ?

Si pour beaucoup l’impuissance est un trouble érectile difficile à vivre, cette situation n’est pourtant pas définitive. Comme vous avez pu le voir, certaines solutions peuvent être mises en place pour y remédier. De plus, impuissance ne signifie pas manque de désir et de plaisir : un homme impuissant peut parfaitement ressentir du plaisir et atteindre l’orgasme. Et pour votre partenaire, le plaisir ne passe pas forcément par la pénétration : simuler son clitoris peut lui faire atteindre l’orgasme !

Quelques mots sur la sexualité des séniors

Une étude européenne décrypte les pratiques des personnes après 45 ans. Pour savoir ce que cette étude a révélé, n’hésitez pas à consulter notre article : Notre sexualité change-t-elle après 45 ans ?

Comme vous avez pu le voir, les problèmes érectiles chez les hommes sont fréquents et s’expliquent par des causes diverses et variées. Ces troubles ne sont pas sans conséquence sur soi et son couple. Il est donc important de réagir en osant en parler à votre partenaire et en mettant en place des solutions permettant d’améliorer son érection.

Bouton retour en haut de la page
Fermer