Sperme

Infertilité masculine : causes, symptômes et solutions

L’infertilité masculine est un problème qui traduit la difficulté de concevoir un enfant et dont le phénomène s’explique par une déficience au niveau des gamètes mâles, les spermatozoïdes. Nous vous expliquons ici les causes, le diagnostic mais également les solutions existantes.

L’infertilité masculine, qu’est-ce que c’est ?

infertilité masculine

L’infertilité est la difficulté à concevoir un enfant. Ce problème touche aussi bien les hommes que les femmes. Chez un couple n’utilisant aucun moyen de contraception, la probabilité que survienne une grossesse pendant un cycle menstruel est entre 20 et 25%. Ainsi, les médecins s’accordent à qualifier un couple d’infertile quand l’incapacité à concevoir un enfant dure depuis au minimum 12 mois (source).

Prévalence de l’infertilité masculine

Il est estimé que l’infertilité touche 15 à 25% des couples et environ 10% après 2 ans de tentatives (source). De la même manière l’infertilité masculine est la cause de 50% de l’infertilité d’un couple et donc les 50% restants sont dus à l’infertilité féminine (source).

Mécanismes reliés à l’infertilité masculine

L’infertilité peut être défini comme l’incapacité pour le spermatozoïde ou gamète mâle, de rencontrer le gamète femelle ou ovule. Dans le cas d’une infertilité masculine, les causes de cette incapacité sont dû aux gamètes mâles. Pour cela, le problème rencontré peut se situer à plusieurs niveaux comme au moment de la production du sperme et des spermatozoïdes ou bien au niveau d’une fonction sexuelle comme un problème d’érection ou un trouble de l’éjaculation.

Les causes de l’infertilité masculine

De nombreuses raisons peuvent entrainer une infertilité masculine.

Anomalie de la spermatogenèse

La raison la plus commune à l’infertilité masculine est l’insuffisance testiculaire et de ce fait une anomalie de la spermatogenèse. En effet, lors de la production de spermatozoïdes, des problèmes peuvent avoir lieu et peuvent toucher tout aussi bien la qualité que la quantité de spermatozoïdes. Cela peut se traduire par :

  • Tératospermie : des mutations génétiques peuvent apparaître et donner lieu a des anomalies de la morphologie des spermatozoïdes. Ceux-ci sont alors de moindre qualité et leur motilité diminue (source).
  • Azoospermie : cela traduit l’absence totale de spermatozoïdes.
  • Oligospermie : la concentration de gamète dans le sperme et très faible en comparaison à la quantité normal de spermatozoïde qui est de 1% (source).

La qualité du sperme peut s’interpréter dans un premier temps par la couleur du sperme. En effet, le sperme transparent par exemple est une conséquence d’un taux faible de spermatozoïde. Attention toutefois, ce type de phénomène n’est pas directement reliée à la fertilité masculine tout comme le sperme jaune ou le sperme épais par exemple.

Dysfonction sexuelle

Des troubles sexuels peuvent également être à l’origine de l’infertilité des hommes. En effet, les problèmes rencontrés peuvent être variés et touchent principalement :

  • La libido
  • L’érection
  • L’éjaculation.

Ces dysfonctions vont directement avoir un impact sur la qualité d’un rapport sexuel et donc sur la fertilité masculine. Les raisons de ces dysfonctions sont nombreuses et variées et peuvent être d’origine pathologique, hormonale ou encore psychique (source).

Facteurs environnementaux

Il existe des facteurs à risque pouvant augmenter la probabilité que vous soyez stérile. Les facteurs majeurs sont (source):

  • Tabac
  • Consommation excessive d’alcool
  • Chaleur
  • Pesticides
  • Perturbateurs endocriniens.

Obésité

Le surpoids et l’obésité sont des conditions pouvant jouer sur la fertilité. En effet, l’obésité chez l’homme peut dérégler la spermatogenèse et les paramètres spermatiques (source).

Psychique

Le système nerveux joue un rôle important dans la sexualité et le système hypothalamo-hypophysaire et directement lié à la libération d’hormones sexuelles. En effet, c’est ce complexe qui régule la libération de testostérone mais également d’autres hormones cruciales pour le bon fonctionnement des fonctions sexuelles. Suite à un stress ou une autre condition psychique telle que l’anxiété ou la dépression, le système hypothalamo-hypophysaire peut être déréglé et engendrer des troubles hormonaux à l’origine de l’infertilité (source).

Pathologies

Certaines maladies peuvent également expliquer les troubles de la fertilité masculine. En effet, des antécédents d’IST, de diabète, d’hypertension, d’insuffisance pancréatique mais également de cancer ou une pathologie hypothalamo-hypophysaire peuvent expliquer l’infertilité masculine. Ainsi, si vous ne pouvez pas concevoir d’enfant, il est important d’expliquer à votre médecin tous les potentiels antécédents que vous avez pu avoir. En effet, cette étape permettra d’éclaircir la situation et aider à trouver l’origine de votre infertilité (source, source).

Traitements médicaux

Certains traitements médicaux ou opérations chirurgicales peuvent également être à l’origine d’une dysfonction testiculaire ou un trouble sexuel (source). C’est par exemple le cas des traitements immunosuppresseurs ou ceux contre le cancer comme la radiothérapie et la chimiothérapie qui réduit considérablement le taux de spermatozoïdes dans le sperme (source, source).

Comment savoir si on est fertile ou non ? Les symptômes de l’infertilité masculine

Pour être considéré comme stérile, un couple doit avoir essayé de concevoir un enfant pendant une durée de minimum 1 an sans succès. En effet, la conception peut s’avérer longue et difficile mais n’est pas révélatrice d’une infertilité systématique. Il sera par la suite conseillé d’aller consulter un médecin pour que celui-ci réalise un diagnostic fiable de votre état. Cependant, certains éléments peuvent suggérer une stérilité comme :

  • La couleur du sperme.
  • Des dysfonctions érectiles ou des troubles de l’éjaculation.
  • Les antécédents pathologiques
  • Des troubles psychiques tel qu’un stress intense.
  • Un trouble du sommeil affectant le rythme circadien (source).

Diagnostic

Si vous avez des doutes concernant votre fertilité, il est préférable d’aller consulter un médecin. En effet, celui-ci pourra vous accompagner et vous aider à concevoir un enfant. Pour cela, le docteur commencera par évaluer l’infertilité de votre couple et se basant sur le temps depuis lequel vous essayer de concevoir un enfant. Par la suite, si le professionnel soupçonne une infertilité, des examens complémentaires pourront être réalisés pour évaluer la qualité et la quantité de vos gamètes ainsi que celles de votre partenaire. Pour cela, le docteur pourra prescrire :

  • Un spermogramme : ce test vise à évaluer votre sperme et observer le nombre de spermatozoïdes présents, leur motilité, leur morphologie et la présence d’éventuelles anomalies.
  • Un interrogatoire : des questions peuvent vous être posés pour déterminer de potentiels antécédents médicaux ou des dysfonctions sexuelles qui pourraient expliquer cette infertilité masculine.
  • Des examens complémentaires : si le médecin juge cela pertinent, une échographie et/ ou une biopsie des testicules, un bilan hormonal ou encore un doppler pourra vous être prescrit.

Les traitements de l’infertilité masculine

Si vous êtes considérés comme infertile, des solutions peuvent vous être proposées afin de vous aider à concevoir un enfant. La majorité des solutions concernant l’infertilité masculine hormis des compléments alimentaires comme Semenoll, ne cherche pas à rendre votre sperme plus qualitatif ou à augmenter la quantité de sperme mais cherche à jouer directement sur la fécondation de l’ovule. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre avis sur Semenoll.

La PMA ou procréation médicalement assistée

La PMA ne permet pas de remédier au problème d’infertilité. En effet, cela permet bien de contourner le problème en offrant la possibilité de procréer grâce à une assistance médicale. Pour cela, les gamètes mâles et femelles seront manipulées de manière in vitro dans le but de favoriser l’apparition de la grossesse (source).

La fécondation in vitro

La fécondation in vitro permet également de contourner le problème de l’infertilité mais pas de le résoudre. Dans cette situation, les professionnels de santé sélectionneront quelques spermatozoïdes mobiles et les injecteront directement dans l’ovocyte.

L’infertilité masculine est un problème qui touche 50% des couples dans l’incapacité de faire des enfants depuis plus de 12 mois. Les raisons sont nombreuses mais la cause majeure s’explique par une diminution dans la production et la qualité des spermatozoïdes. Pour résoudre ce problème il n’existe pas clairement de traitements médicaux hormis la PMA et la fécondation in vitro.

Bouton retour en haut de la page
Fermer