Erection

Comment retarder l’éjaculation : 13 astuces pour la ralentir

L’éjaculation n’est pas un acte délibéré, mais un réflexe. Elle correspond à la libération du sperme pendant un orgasme. Lorsque l’éjaculation se produit plus rapidement que vous ne le souhaiteriez, on parle d’éjaculation précoce.

L’éjaculation précoce est courante : un homme sur trois entre 18 et 59 ans en est victime à un moment ou à un autre (source).

Que l’on souffre ou non de ce trouble, vouloir retarder l’éjaculation est chose courante. Mais comment retarder l’éjaculation ?

Qu’est-ce que l’éjaculation précoce ?

L’Organisation Mondiale de la Santé apporte une définition selon laquelle l’éjaculation précoce réunit ces 3 critères :

  1. L’éjaculation survient toujours ou presque toujours avant la pénétration. Dans tous les cas, l’érection ne dure pas plus de 2 minutes.
  2. Le patient est incapable de contrôler son éjaculation.
  3. Cette condition affecte la qualité des rapports sexuels et a des conséquences sur la santé mentale du patient.

L’éjaculation précoce est donc un type de dysfonctionnement sexuel qui désigne l’un des nombreux problèmes empêchant un couple de profiter pleinement de son activité sexuelle (selon une enquête publiée en 2005 dans la revue Journal of Sexual Medicine, le rapport sexuel moyen varie entre 33 secondes et 44 minutes).

Dysfonctionnement sexuel vs dysfonctionnement érectile
L’éjaculation précoce n’est pas la même chose qu’un dysfonctionnement érectile. Celui-ci signifie l’incapacité à obtenir et à maintenir une érection permettant un rapport sexuel satisfaisant. Cependant, vous pouvez souffrir d’éjaculation précoce en même temps qu’un dysfonctionnement érectile.

Quels sont les symptômes d’une éjaculation précoce ?

Si vous souffrez d’éjaculation précoce de façon occasionnelle, il ne faut généralement pas s’inquiéter. Mais si ce trouble est fréquent ou s’il est survenu sur une longue période, un traitement peut être nécessaire.

Bon à savoir : si vous avez parfois une éjaculation précoce et parfois une éjaculation normale, on peut diagnostiquer une éjaculation précoce naturelle variable.

Comment retarder l'éjaculation

Le principal symptôme de l’éjaculation précoce est l’incapacité à retarder l’éjaculation pendant plus d’une minute après la pénétration.

L’éjaculation prématurée n’est donc pas une maladie à proprement parler. Toutefois, ce trouble ne doit pas être ignoré ou minimisé : en plus d’être source de frustration, le fait de ne pas pouvoir contrôler son éjaculation peut avoir des conséquences néfastes sur la confiance en soi.

Quelles sont les causes de l’éjaculation précoce ?

La plupart des cas d’éjaculations précoces ne sont liés à aucune maladie, mais à des facteurs psychologiques comme :

  • Une mauvaise estime ou image de soi
  • Une dépression
  • Un stress ou une anxiété
  • Une surexcitation
  • Une inexpérience sexuelle
  • Un sentiment de culpabilité qui peut pousser à se précipiter dans des rencontres sexuelles, ce qui peut conduire à une éjaculation précoce.

Parmi les autres causes pouvant entraîner une éjaculation précoce, nous pouvons citer :

  • L’inquiétude quant au fait d’éjaculer trop tôt
  • L’insatisfaction dans sa relation actuelle

Des causes médicales peuvent également expliquer ce problème :

  • Diabète
  • Sclérose en plaques
  • Problèmes de thyroïde
  • Maladie de la prostate
  • Une consommation excessive d’alcool ou la prise de drogues
  • Une inflammation de la prostate et de l’urètre.

Enfin, certains hommes ont un gland très sensible, qui une fois stimulé peut déclencher l’éjaculation. Des niveaux anormaux de certaines hormones (comme la testostérone) ou de substances chimiques produites par les cellules nerveuses appelées neurotransmetteurs peuvent aussi contribuer à l’éjaculation précoce. A ce sujet, je vous invite à lire notre article qui décrit comment augmenter sa testostérone.

Comment retarder l’éjaculation : 13 conseils pour vous aider à lutter contre l’éjaculation prématurée

Que vous soyez éjaculateur précoce ou non et si vous souhaitez savoir comment retarder l’éjaculation, voici quelques changements que vous pouvez apporter à votre routine sexuelle et à votre quotidien.

#1. La masturbation

Se masturber une heure ou deux avant un rapport sexuel peut aider à retarder l’éjaculation durant la pénétration (source). En effet, cette « libération » devrait réduire votre besoin d’atteindre rapidement l’orgasme.

#2. La méthode du Start and Stop

Avec cette technique, aussi connue sous le nom de edging (source), votre partenaire stimule votre pénis jusqu’à ce que vous soyez proche de l’éjaculation. Ensuite, il/elle doit arrêter jusqu’à ce que vous sentiez que vous avez à nouveau le contrôle. Demandez-lui de répéter cette opération deux fois. Faites ensuite une troisième tentative, en vous laissant éjaculer.

L’Association américaine d’urologie recommande d’essayer cette méthode trois fois par semaine jusqu’à ce que vous sentiez que vous êtes mieux en mesure de contrôler le moment de l’éjaculation (source).

#3. Le squeezing

Cette méthode peut aider à traiter l’éjaculation précoce en laissant l’excitation diminuer avant l’orgasme. Lorsque vous êtes prêt à éjaculer, arrêtez-vous et demandez à votre partenaire de presser fermement votre pénis jusqu’à ce que votre érection commence à faiblir (la pression doit être maintenue pendant plusieurs secondes). Répétez ces étapes autant de fois que nécessaire.

La technique du squeezing n’est pas agréable. Lors de sa mise en place, attention à ne pas vous blesser.

Les limites de la technique Start and Stop et du Squeezing
Plusieurs semaines sont nécessaires avant que ces deux méthodes deviennent efficaces. De plus, rien ne garantit qu’elles puissent à elles seules résoudre votre problème d’éjaculation précoce.

#4. Les crèmes anesthésiantes et les sprays

Les crèmes anesthésiantes contiennent un agent anesthésiant qui peut traiter l’éjaculation précoce. Pour l’utiliser, il suffit d’appliquer la crème sur le pénis 10 à 15 minutes avant un rapport sexuel. Même si elles sont en général bien tolérées, ces crèmes peuvent provoquer une légère douleur, une légère sensation de brûlure, une baisse de la libido et une perte temporaire de la sensibilité.

Pour les sprays, la lidocaïne en spray peut aider à traiter l’éjaculation précoce en désensibilisant le pénis et en diminuant l’hypersensibilité. Utilisez le spray 10 à 15 minutes avant un rapport sexuel afin qu’il fonctionne au mieux. Les effets secondaires potentiels sont une perte temporaire de la sensibilité et une baisse de la libido. A ce sujet, vous pouvez retrouvez dans notre article les solutions pour augmenter sa libido.

#5. Les traitements médicamenteux

Si vous souhaitez savoir comment retarder l’éjaculation grâce à un traitement médical, il y a le Priligy, ou son générique la dapoxétine qui peuvent vous aider.

Solution médicamenteuse pour retarder l'éjaculation

Il s’agit d’un traitement topique qu’il faudra prendre une heure avant le rapport sexuel et dont l’effet durerait 6 heures environ. Néanmoins, faisant partie de la famille des psychotropes, la prise de ce médicament n’est pas anodine. Il peut être utilisé dans certaines situations :

  • Vous maîtrisez mal votre éjaculation.
  • Vos relations sexuelles ont entraîné une éjaculation précoce au cours des 6 derniers mois.
  • L’éjaculation précoce se produit à la suite d’une faible stimulation sexuelle ou avant, pendant ou peu après la pénétration.

La dapoxétine est délivrée uniquement sous ordonnance. Notez qu’elle peut engendrer des effets secondaires : nausées, diarrhées, vertiges et maux de tête.

Vous devrez tout d’abord avoir une consultation avec votre médecin ou votre sexologue qui vous délivrera une ordonnance vous permettant de retirer votre médicament en pharmacie.

Une alternative intéressante sont les produits favorisant l’érection qui sont vendus sans ordonnance. Ces produits naturels peuvent être efficaces pour retarder l’éjaculation.

#6. Évitez les rapports sexuels pendant un certain temps

Le fait de vous concentrer sur d’autres types d’activités sexuelles plutôt que sur les rapports sexuels eux-mêmes peut vous aider à vous libérer de la pression ressentie lors de vos relations intimes.

La pénétration n’est pas le seul moyen d’atteindre la satisfaction sexuelle. En effet, il existe des dizaines de zones érogènes (clitoris, point G, fesses, ventre, intérieur des cuisses, bas-ventre, dos, cou…) qui peuvent être stimulées sans avoir à utiliser le pénis. Pensez donc à d’autres moyens pour procurer du plaisir à votre partenaire et à vous-même, sans frustration.

#7. Prenez votre temps et faîtes des pauses

Un rapport sexuel peut être appréhendé comme quelque chose de linéaire : préliminaires/pénétration/éjaculation/fin. Mais cette monotonie n’est pas du tout nécessaire.

Vous pouvez par exemple commencer par des préliminaires, puis poursuivre avec une position douce avant de repartir sur des caresses pour ensuite vous laisser aller à des postures plus excitantes. Essayez d’aller crescendo afin que l’excitation soit progressive, mais ne vous privez pas de quelques retours en arrière afin de faire retomber la pression.

Si vous en ressentez le besoin, faites une pause en ce qui concerne la stimulation de votre sexe. Proposez par exemple, un massage à votre partenaire.

#8. Comment retarder l’éjaculation ? Les exercices du plancher pelvien

Les exercices du plancher pelvien peuvent aussi vous aider à retarder l’éjaculation. Selon une étude de 2014, les exercices du plancher pelvien peuvent aider les hommes souffrant d’une éjaculation précoce à contrôler leur réflexe éjaculatoire, augmentant ainsi le temps nécessaire pour atteindre l’orgasme. Pour effectuer les exercices du plancher pelvien :

  • Trouvez les bons muscles en vous arrêtant d’uriner (les muscles que vous contractez sont ceux du plancher pelvien).
  • Allongez-vous, puis contractez les muscles de votre plancher pelvien pendant 3 secondes avant de les relâcher pendant 3 secondes. Répétez ces étapes 10 fois de suite minimum et recommencez l’opération au moins 3 fois par jour.
  • Augmentez progressivement le nombre de secondes au fur et à mesure que vos muscles se renforcent. Essayez aussi de nouvelles positions comme celle debout, assise et la marche. N’oubliez pas non plus de respirer et de vous concentrer uniquement sur les muscles de votre plancher pelvien (ne resserrez pas vos abdominaux, vos cuisses ou vos fesses).

Parfois, des semaines ou des mois d’entraînement sont nécessaires pour ressentir une différence.

#9. Gérez votre respiration

Pour vous aider à retarder l’éjaculation, essayez de vous concentrer sur votre respiration et sur celle de votre partenaire. Ceci vous aidera à rester connecté à l’instant présent tout en prenant la distance nécessaire pour contrôler la situation.

Si besoin, vous pouvez faire quelques exercices de respiration abdominale.

#10. Diminuez la sensitivité

En général, porter un préservatif peut aider à diminuer la sensitivité et empêcher d’éjaculer précocement. Il peut donc vous aider à maintenir une érection plus longtemps sans éjaculer (voir comment avoir une érection forte).

A noter : il existe des préservatifs de contrôle de l’orgasme, soit en latex plus épais, soit contenant un agent anesthésiant destiné à retarder l’orgasme. Ces modèles sont en vente libre.

#11. Adoptez une bonne alimentation

Intégrez dans votre alimentation des aliments riches en zinc et en magnésium afin d’augmenter le temps nécessaire pour atteindre l’orgasme. Ces aliments comprennent : les huîtres, le soja, l’ail, les graines de sésame, les amandes, les pois chiches, les yaourts…

Plusieurs études ont été menées pour prouver les effets du zinc et du magnésium sur l’éjaculation précoce :

  • Le zinc aiderait à produire de la testostérone et à stimuler la libido ainsi que l’énergie. Des recherches ont aussi établi un lien entre une carence en zinc et un dysfonctionnement sexuel chez l’homme (source). Ainsi, la prise de 11 milligrammes de zinc par jour peut améliorer le temps d’éjaculation (source).
  • Selon la recherche, le magnésium jouerait un rôle dans la santé sexuelle, mais également dans l’éjaculation précoce.

#12. Essayez la médecine ayurvédique

L’Ayurveda est le système de guérison traditionnel en Inde. Il s’appuie sur l’utilisation de plantes pour traiter tous types de pathologies. Une étude de 2017 a révélé que les hommes qui utilisaient la médecine ayurvédique avaient constaté une légère, mais significative hausse du temps nécessaire pour éjaculer pendant les rapports sexuels (source). Les effets secondaires potentiels connus sont les suivants : douleurs à l’estomac, vertiges, douleurs légères, diminution de la libido.

#13. Parlez-en avec votre partenaire

Parler de son problème d’éjaculation précoce n’est pas chose simple. Néanmoins, c’est certainement l’une des choses les plus importantes à faire.

Comment retarder l'éjaculation

Votre partenaire pourra vous aider à mettre en pratique les astuces évoquées ci-dessus. Peut-être qu’elle aura quelques suggestions et que finalement, vous apprendrez à mieux vous connaître sur le plan sexuel. De plus, lui faire part de votre problème lui prouve que vous avez confiance en vous pour pouvoir en parler. De cette manière, vous évitez les tensions au sein de votre couple. La communication est également essentielle en cas de problème d’érection chez l’homme.

Bouton retour en haut de la page
Fermer